Poussez ma Porte

07 mai 2021

Sera-t-il un "joli mois de mai" ?

Bonjour à toutes et à tous.

Est-ce que ce mois de mai, qui tient tant de promesses, sera à la hauteur de nos espoirs et de nos espérances, nous ne le savons pas, mais il faut le savourer dès à présent. Il est souvent le mois des premières vacances, des mariages, des ponts (pour ceux qui travaillent bien sûr), et des soirées plus longues dont on a hâte de profiter lorsque les températures seront plus clémentes.

En Angleterre, les troupeaux ont quitté les étables et profitent d'une herbe largement arrosée durant la fin de l'hiver et du coup, grasse à souhait.

1

 (Photos personnelles by Bérengère).

séparateur texte

Dans mon dernier billet, je vous ai proposé de recevoir la couronne de yoyos que je vous présentais. Vous avez été cinq téméraires à vous inscrire à ce petit tirage au sort ; de fait j'ai pensé qu'un coup de dé serait le bienvenu ; j'ai noté les cinq pseudo dans l'ordre d'apparition dans les commentaires et j'ai lancé mon petit dé blanc. Voici le résultat en images :

2

C'est dont Babeth qui recevra très prochainement cette petite décoration de printemps. Merci à toutes de vos commentaires sur cette création qui, certes, m'a pris du temps, mais cela tombe bien car j'en ai ! 

séparateur texte

Deux nouvelles lectures cette semaine, je vous les présente.

Isabelle Giordano - "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une".

Extrait de la 4ème de couverture : "Camille, trente-huit an et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce et repart à la conquête de ses rêves..."

Un "drôle" d'ouvrage, où la notion de regard sur soi est importante, mais aussi comment éviter de passer à côté de ses passions, de ses rêves. Bien sûr ici cela se termine bien, mais il y a pas mal de clés et de bonnes idées dans cet ouvrage, il se lit d'une traite, une vraie clochette de bonheur.

3

séparateur livres

Pascale & Gilles Legardinier - "Comme une Ombre".

Extrait de la 4ème de couverture : "Alexandra veut parcourir le monde librement, sans subir les gardes du corps que son père lui assigne. Les faire tourner en bourrique est d'ailleurs son sport favori. Avec Tom Drake, les choses risquent pourtant de changer. En bon militaire, il ne se laisse pas intimider par la jeune femme. Et qui sait, un jour, elle aura peut-ètre besoin de lui pour de bon..."

Un livre écrit à quatre mains par le couple Legardinier ; il s'agit ici d'une revisite et d'une actualisation de ce roman. Gilles Legardinier nous explique pourquoi et dans quelles circonstances il a demandé à son épouse, Pascale, de co-écrire ce texte. C'est une écriture directe et fluide, j'aime bien le style de cet auteur ; le plaisir est présent tout au long de cette lecture.

4

 séparateur texte

En gourmandises, j'ai rempli mes premiers pots de confitures de l'année. C'est peu (mais nous ne sommes que deux et l'homme est diabétique...). Je sais que la fraise et la rhubarbe feraient un bon mariage dans le même pot, mais les matières premières ne sont pas arrivées en même temps dans mon panier.

5

 Et comme j'avais de jolies pommes bien rouges, j'ai confectionné des muffins et un petit cake, avec la même pâte ; c'est parfait pour accompagner notre café et/ou notre thé de l'après-midi.

6

séparateur texte

Quelques nouvelles coutures m'ont un peu occupée également. J'avais depuis un certain temps, un motif de coussin ; il me restait à compléter par un "dos" (ici en lin rayé) et du coussin lui même (ici avec le même tissu que l'intérieur du sac Paris présenté il y a quelques semaines). Voici un décor supplémentaire pour notre salon de jardin.

7

 Et  j'ai confectionné quelques pochettes à tout, trois pochettes pour protéger un livre (format poche) 

8

9

 et d'autres, aux formats plus ou moins différents, pour emporter un carnet, des médicaments ou autre.

10

séparateur texte

Toujours en respectant la règle des dix kilomètres, je suis allée marcher dans le petit village de Pessat-Villeneuve (dans le Puy-de-Dôme donc). Voici quelques images de cette balade.

La mairie est particulièrement bien logée ! En 1775, Etienne Hébard achète terres et Château de Villeneuve, il devient désormais Etienne Hébard de Villeneuve ; l'un de ses fils, puis plus tard l'un de ses petit-fils furent tour à tour Maires du village de Villeneuve. Ensuite ce Château devient la propriété du comité d'entreprise d'Air France (1954). Ce n'est que le 18 juin 2012 que la commune peut annoncer l'acquisition du domaine et du Château !

11

 L'église de la Nativité est assez sobre extérieusement (vous noterez la présence une fois encore, de la pierre de Volvic), mais très lumineuse à l'intérieur :

12

13

14

 Quelques images glanées à travers le village :

 15

16

 séparateur texte

Le premier mai est passé certes, mais je partage avec vous ce bouquet offert à mon homme, afin que quelques clochettes de bonheur nous accompagnent et nous mettent du baume au coeur !

17

 séparateur texte

Je souhaite de belles balades à celles et ceux qui auront déjà la possibilité de s'évader, de jolies rencontres familiales ou amicales et la concrétisation de quelques projets (depuis le temps que nous en faisons !). Prenez soin de vous et de vos proches, s'aimer est une grande force, nous pouvons en abuser.

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.

Posté par Mireille_63 à 11:20 - Commentaires [27] - Permalien [#]


25 avril 2021

Quoi de neuf en avril ?

Bonjour à toutes et à tous.

Eh oui, c'est le printemps, les petits oiseaux chantent et en Angleterre des nouveaux-nés font connaissance avec la population locale, en l'occurence ma fille, peu farouches et pleins de vivacité !

1

(photos personnelles by Bérengère).

séparateur texte

 Pour son thème du mois d'avril, Lylou nous a proposé "Souvenirs d'enfance". Un plaisir de plonger dans les souvenirs, les livres, les objets, quelques images et voici deux propositions. 

Autour d'une jolie vaisselle sauvée des cartons, quelques jeux et jouets, un livre "culte" et une photo de classe (CP).

2

Des livres actuels sur l'école d'autrefois sont pretexte à la présentation de mes cahiers personnels, avec quelques fournitures tout juste sorties de ma trousse d'écolière !

3

 Vous retrouverez toutes les propositions faites à Lylou, en fin de mois, sur son blog "Lylou Anne Collection".

séparateur texte

Deux lectures à vous présenter aujourd'hui.

1. Françoise BOURDIN - "Le choix des autres".

"Lucas et Clémence, Virgile et Philippine, deux couples d'amis comme tant d'autres. Mais ces quatre trentenaires ne s'invitent pas à tour de rôle pour dîner : ils vivent sous le même toit, dans un immense chalet conçu pour une famille nombreuse. Amis depuis le lycée, les garçons passionnés de montagne, ont entrainé leur famille au coeur des Alpes-de-Haute-Provence (...) Mais cette belle entente résistera-t-elle au retour dans la région de l'ex-mari de Clémence qui n'a pas supporté leur séparation et est bien décidé à récupérer celle qu'il considère encore comme sa femme ?" - Extrait de la 4ème de couverture.

Une situation peu banale, des embrouilles courantes, mais à mon avis cela finit "trop bien", dommage car l'histoire aurait pu être davantage fouillée, c'est un peu lisse, mais cela se lit bien.

4

 séparateur livres

2. Agnès MARTIN-LUGAND - "Entre mes mains le bonheur se faufile".

"Iris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s'échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son coeur apaisé. Jusqu'au jour de l'explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse. Alors elle déchire le carcan et s'envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l'égide autoritaire de l'élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie dans l'exubérance du Paris mondain". - Copie de la 4ème de couverture.

Je pensais, avec ce roman, entrer dans le monde de la haute couture et de l'élégance ; certes on y est, mais la vie sentimentale des protagonistes prend très vite le pas, au détriment de la couture ; je suis donc restée un peu sur ma faim, mais c'est un beau roman.

5

 séparateur texte

En cuisine rien de bien nouveau de mon côté, l'Homme nous a cependant fait quelques petits pains au poivre, j'adore, c'est moi qui les réclame, c'est parfait pour le déjeuner.

6

 séparateur texte

Dans le cadre de ses "Collections de", Cathy nous a proposé un nouveau thème : le jardin. Une belle idée en ce printemps où fleurs et feuilles font de leur mieux pour nous plaire ! Voici mes deux propositions, toutes les deux dans la Somme (voyage de 2011 déjà).

1. Un petit aperçu des jardins au coeur des Hortillonnages d'Amiens.

7

2. Un jardin privé au bord de la voie ferrée à Saint-Valéry-sur-Somme.

8

Vous retrouverez toutes les participations proposées à Cathy sur son blog "Au gré de mes balades", dès lundi 3 mai.

séparateur texte

Une petite couture - bricolage : j'ai voulu faire une autre couronne avec cette technique du yoyo, cousus à la main puis collés sur le pourtour de la couronne. Il y a plus de 70 yoyos, je me suis bien amusée !

10

9

Je vous propose de gagner cette petite création ! Si elle vous intéresse, notez-le dans votre commentaire en fin de ce billet ; je ferai un tirage au sort parmi les personnes intéressées et la couronne prendra son envol vers une nouvelle maison.

séparateur texte

Toujours dans le respect des sorties autorisées, j'ai fait une balade à Saint-Bonnet-près-Riom. C'est l'un des villages vignerons de la région, pas de monument particulier, mais il suffit de regarder pour trouver de belles choses. Si l'église en extérieur n'est pas réellement belle, elle renferme de très jolies peintures et statues.

11

12

13

14

Et comme dans tout village vigneron, quelques puits demeurent encore et l'âme du vin perdure !

15

17

18

L'architecture, la décoration, les détails, font l'âme des maisons du bourg.

16

19

Et puis j'ai fait une petite rencontre, je ne sais pas qui de nous deux était le plus curieux, mais j'ai tout de même pu le prendre en photo !

20

séparateur texte

Je vous remercie de vos visites et messages ; je réponds lorsqu'il y a une interrogation, sinon je préfère aller sur le maximum de blogs pour y laisser aussi quelques mots, ce sont des échanges que je privilégie. N'oubliez pas de noter si vous voulez participer au tirage pour recevoir la petite couronne de yoyos.

Bientôt, peut-être, éventuellement, si tout va mieux, si nous y sommes autorisés... nous pourrons profiter les uns des autres, revoir famille et amis, aller où bon nous semble, enfin on peut toujours rêver ! Prenez-soin de vous et des vôtres.

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.

Posté par Mireille_63 à 16:10 - Commentaires [33] - Permalien [#]

14 avril 2021

Du côté de mi-avril !

Bonjour à toutes et à tous.

Du côté de l'Angleterre, après une drôle de semaine où la neige est encore venue perturber le printemps, quelques balades en campagne pour se remonter le moral, hors des soucis et des gens !

1

(photos personnelles by Bérengère)

séparateur texte

 Du côté des collections, Cathy nous a proposé un thème classique mais inépuisable : les portes de maisons. Voici mes propositions, deux portes dans le village de Langogne (Lozère) et deux portes dans le petit village de Saint-Floret (Puy-de-Dôme).

2

3

 Vous retrouverez toutes les participations sur le blog de Cathy, "Au gré de mes balades", dès lundi prochain.

séparateur texte

Du côté de mes lectures, deux ouvrages d'auteurs récurents, mais différents.

1. Michel BUSSI - "Rien ne t'efface".

Outre le fait que les deux-tiers de l'histoire se déroulent en Auvergne sur des sites que je connais, il faut reconnaître que l'intrigue est prenante, curieuse et au final si simple, mais il fallait l'imaginer et seul Michel Bussi nous entraîne malgré nous dans ce tourbillon.

Quatrième de couverture : "Juin 2010 - Esteban, dix ans, disparaît sur la plage de Saint-Jean-de-Luz. Personne n'a rien vu. Juin 2020- sa mère, Maddi, a refait sa vie mais la douleur et l'incompréhension sont toujours là. Elle revient en pèlerinage au Pays Basque et, sur la même plage, reconnaît Esteban. Ou son jumeau parfait, Tom, un enfant de dix ans. Maddi quitte tout pour découvrir l'identité de ce garçon et s'installe dans son village, à Murol, en Auvergne. Elle, si rationnelle, peut-elle croire à l'impossible ? Esteban serait-il devenu Tom ? L'histoire se répéterait-elle ? Tom est-il en danger ? Maddi est-elle la seule à pouvoir le protéger ?"

4

 séparateur livres

 2. Françoise BOURDIN - "Un été de canicule".

Une fois n'est pas coutume, un roman que j'ai bien aimé ; en général je file sur les lignes de cet auteur sans trop retenir l'histoire, mais là j'ai aimé la façon dont le sujet et traité et les répercussions d'un secret imposé.

Extrait de la quatrième de couverture : "Emma Soubeyrand est une femme de caractère qui règne en maîtresse absolue sur son commerce, le Café des  Tilleuls, et ses enfants auxquels elle porte un amour étouffant. Lorsque Vincent, le cadet, est victime d'un accident de moto, Paul son frère, hésite à faire revenir du Brésil l'aîné des Soubeyrand, Antoine. Exilé depuis des années en raison d'un secret familial, comment Antoine va-t-il réagir à l'annonce du mariage de Paul et de Marine, la femme dont il a toujours été amoureux ?"

5

séparateur texte

Du côté des gourmandises, nous avons testé une nouvelle recette issue d'un ouvrage de Jamie OLIVER, "Poulet sauté aux nouilles chinoises". Je vous recommande cette recette simple et délicieuse.

La recette du livre :

6

Notre assiette :

7

 

Et ce matin (tout chaud) j'ai testé une recette proposée par Nicole, "Bundtcake aux petits Suisses". J'ai juste remplacé les pépites de chocolat par des raisins secs que j'avais laissé tremper dans du rhum. Un régal, je vous recommande cette idée.

8

 séparateur texte

Du côté de la couture, j'ai réalisé un grand sac cabas avec ce tissu "Paris" avec lequel j'ai déjà fait deux autres sacs plus petits. Pour celui-ci j'ai utilisé du faux cuir pour le bas du sac, des sangles pour les anses. Il est fermé par une fermeture éclair ; l'intérieur doublé d'un tissu léger de coton, comporte une double poche dont une partie est zippée également. Je me suis régalée à faire cet ouvrage, il y a longtemps que je n'avais pas fait un aussi grand sac.

9

10

11

 séparateur texte

Du côté des balades, en respectant la règle des dix kilomètres, je suis allée me perdre dans les petites rues du village de Marsat, juste à côté de Riom dans le Puy-de-Dôme. Marsat est un site clunisien, un sanctuaire marial, parmi les plus anciens de France. Son église renferme une Vierge noire du XIIème siècle. Contre l’église, une partie du cloître est encore visible.

Ma balade en images ; je n'ai jamais croisé autant de fontaines dans un aussi petit village !

12

13

14

15

16

17 Marsat fontaines1

18

 Un petit village qui rend ses rues jolies avec ces plaques de caractère.

19

20

 

séparateur texte

 Je vous laisse après ce long billet, je vous espère toutes et tous en bonne santé, malgré tout ça ! Occupons-nous au mieux pour que les journées soient douces, prenons soin de nous et de ceux qui nous entourent, et sachons voir ce qu'il y a de beau autour de nous !

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.

Posté par Mireille_63 à 17:38 - Commentaires [34] - Permalien [#]

05 avril 2021

Premières choses d'avril.

Bonjour à toutes et à tous.

Le printemps s'est réellement installé malgré les giboulées de mars et à venir les froidures d'avril. En Angleterre aussi, les parterres se couvrent de couleurs.

1_Fleurs anglaises

 (Photos personnelles by Bérengère).

separateur-texte

Il ne vous a pas échappé que nous avons passé le 1er avril avec une tradition qui semblait se perdre, mais j'ai vu sur la toile, un grand nombre de poissons voyageurs, même hors mer et océan !

2_1er avril

 separateur-texte

Et puis ce fût Pâques avec une petite décoration sans prétention, sans ajout par rapport à l'an passé, pas d'achat, je suis restée sage et sobre et j'ai, de fait, évité les bains de foule dans les boutiques, ce n'était pas indispensable à mon sens.

3_Pâques1

4_Pâques2

separateur-texte

Cependant un petit repas pour nous deux, en ce dimanche de Pâques avec au menu : feuilletés en amuse bouche (du traiteur), puis pintade et patates douces rôties (par l'homme), et une tarte Tatin en dessert (par l'homme). Cela a suffit à notre bonheur, nous apprécions ces moments simples, mais particuliers.

5_Repas Pâques

 separateur-texte

Chez Cathy, on mène la vie de château, cela ne vous surprends pas je pense ! Alors pour être dans le thème de sa nouvelle collection, voici mes deux propositions :

1. Le Château de Bruzac en Dordogne

6_Bruzac_Dordogne

 2. Le Château de Buckingham (l'autre, celui au coeur de la ville) - Angleterre - une ancienne prison devenue musée.

7_Buckingham_UK ancienne prison devenue musée

Pour voir toutes les participations et admirer l'architecture de ces beaux monuments, c'est ICI sur le blog de Cathy.

separateur-texte

Côté lectures, deux ouvrages à partager avec vous, dans des registres totalement différents.

1. Jonathan Coe - "Le coeur de l'Angleterre"

Cet auteur traduit, sous forme de roman, ses impressions et la vie de ses compatriotes depuis le passage au XXIème siècle. Ici il évoque bien sûr le pourquoi et le comment du Brexit à travers le nationalisme, l'austérité, le politiquement correct et les identités. C'est parfois assez fort, même romancé, on comprend mieux le vote qui a conduit le Royaume-Uni à quitter l'Union Européenne. Un roman où l'humour anglais est très présent, mais qui ouvre les yeux !

8_Jonathan Coe_Le coeur de l'Angleterre

 Livres x 3

 2. Valérie Perrin - "Les oubliés du dimanche".

Ce roman se lit d'un trait ; comment une jeune fille de vingt ans, aide-soignante dans une maison de retraite, s'attache à ses résidents en leur faisant raconter leur histoire, tout en découvrant sa propre histoire, non dénuée de secrets et de désastres. Un roman à lire !

9_Valérie Perrin_Les oubliés du dimanche

separateur-texte

Côté cuisine, avec une "fournée" de canelés et une recette de sa composition "aiguillettes de poulet, sesame et vert de blettes", l'homme nous a régalés, des plaisirs simples en somme.

10_Canelés

11_Aiguillettes de poulet, sesame et vert de blettes

 separateur-texte

Côté déco, un nouveau salon de jardin (ou plutôt de terrasse) est venu remplacer l'ancien (qui n'a pas terminé sa vie en déchetterie, mais chez des amis qui lui ont trouvé une nouvelle place dans leur grande cour).

12_Salon jardin1

13_Salon jardin2

14_Salon jardin3

15_Salon jardin4

 separateur-texte

Avant que le vent ne les disperse façon neige d'avril, voici notre cerisier tout en fleurs et en grand. J'aime le photographier chaque année, j'aime sa majesté et ses promesses de fruits juteux ! A suivre.

16_Cerisier en fleurs

 

Que les jours à venir soient sombres ou plus éclaircis, il est évident que notre vie est toute bouleversée depuis plus d'un an déjà. Je sais que certains ne veulent pas en parler, que d'autres en ont réellement ras le bol, que certains encore bravent les interdits, mais je crois que si notre gouvernement veut mettre toutes les chances de notre côté, il faut qu'il accélère réellement la vaccination, nous devons nous protéger et aussi protéger les autres, c'est impératif et sans discussion, du moins à mon sens.

Prenez donc soin de vous, mais prenez du temps pour décorer, déguster, découvrir, vivre !

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.

Posté par Mireille_63 à 18:43 - Commentaires [35] - Permalien [#]

25 mars 2021

Le printemps, c'est vous qui le dites !

Bonjour à toutes et à tous.

Bien sûr voici ma mise en bouche anglaise ! Une balade autour de Milton-Keynes pour une belle découverte. Au départ j'ai cru que Bérengère avait trouvé un nouveau logement, mais non ! Une belle chaumière et sa chapelle, c'est beau non !

1

 (Photo personnelle by Bérengère).

separateur-texte

 C'est le printemps me direz-vous, moi j'en doute encore, surtout lorsqu'en ouvrant les volets, vendredi dernier, j'ai eu une drôle de surprise.

2

Nous n'avions pas eu réellement de neige durant l'hiver, mais cette météo de mi-mars était assez surprenante. En vingt années passées dans cette plaine d'Auvergne, nous n'avions jamais assisté à ce spectacle à cette période !

separateur-texte

 Heureusement il y a eu quelques belles journées, notamment en février, pour permettre à la pelouse de se gorger de violettes et aux fruitiers de nous offrir leurs premières promesses. Cette profusion me permet de proposer à Lylou deux compositions fleuries pour son thème de mars "Des livres et des fleurs".

3

 Des fleurs de prunier et de prunus sur un livre "Les jardins de curé".

4

 Ici j'ai utilisé un des albums de cartes postales de ma Belle-Mère, totalement raccord avec mon parterre de violettes.

Vous retrouverez toutes les propositions sur le blog de Lylou avant la fin du mois.

separateur-texte

Nos gourmandises à quatre mains, tout d'abord mon moelleux à l'eau de fleur d'oranger que l'on sublime en versant sur le biscuit dès qu'il sort du four, un verre d'eau bouillante sucrée au miel, c'est étonnant, mais cela lui apporte un moelleux extraordinaire.

5

 

Et deux nouvelles recettes issues du livre de Jamie OLIVER. Je vous propose tout d'abord la recette du chef, puis notre réalisation, enfin surtout celle de l'homme. Mention "très bon" pour les oeufs sur le plat à l'asiatique.

6

7

 Pour cette recette, l'homme a choisi de l'accompagner d'une purée pommes de terre et brocolis, cela adoucit un peu l'ail et les poivrons.

8

9

 Nous poursuivons avec les pages de ce livre, il y a plein de saveurs nouvelles pour nous, c'est très intéressant.

separateur-texte

Je n'ai pas fait de grandes coutures, juste deux coussins pour utiliser une tombée de tissu avec ces reproductions de caisses de vin. Il me fallait une toile pouvant s'accorder, je pense que ce n'est pas si mal. Le coussin intérieur est lui-même cousu dans ce même tissu pour utiliser tout le métrage acheté.

10

separateur-texte

Je poursuis mes visites dans les Combrailles (nord ouest du département du Puy-de-Dôme), avec une balade à Teilhède. Là aussi j'ai eu la belle surprise de trouver un très beau village, superbement propre et très bien aménagé.

11

12

 Comme d'habitude, j'ai volé en images quelques détails sur les maisons du village.

13

14

15

 separateur-texte

J'ai presque ouvert ce billet avec la neige, j'ai envie de le clore avec les fleurs du printemps, les premières fleurs du cerisier et quelques jacinthes, violettes et muscaris dans le jardin.

16

17

 separateur-texte

Il semble clair que le printemps ne sera pas celui que nous espérions, finalement pas très différent de celui de 2020, c'est triste et même un peu déprimant. Je reste persuadée que la solution passe par une vaccination puissance mille, sinon nous allons continuer à nous infecter, à infecter les autres, c'est sans fin et cela fait "flipper". Pourvu que tout ceci avance dans le bon sens, c'est tout ce que je souhaite.

La semaine s'annonce belle et douce côté météo, je l'espère pour reprendre mes balades auvergnates et passer peut-être un peu plus de temps sur la terrasse, profiter des floraisons qui s'accentuent. Prenez soin de vous, prenez du bon temps.

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.

Posté par Mireille_63 à 21:32 - Commentaires [30] - Permalien [#]


14 mars 2021

Comme les giboulées de mars.

Bonjour à toutes et à tous.

Oui comme les giboulées de mars, me voici à petites doses avec un quotidien que j'ai envie de partager avec vous.

Tout d'abord un détour par l'Angleterre, après les cygnes, les moutons, voici les canards locaux. Ils ne sont pas sauvages et semblent avoir l'habitude d'être nourris et s'approchent bien volontiers.

1

(photos personnelles by Bérengère)

separateur-texte

 Deux lectures ces derniers jours, tout d'abord ce roman (offert par l'une de vous) : Tatiana De ROSNAY - "Elle s'appelait Sarah".

Une lecture très agréable, je découvrais cet auteur, et une histoire bien sûr douloureuse. Il y a tant à lire sur cette triste période de l'histoire de notre monde, il y a tant à apprendre aussi. 

"Paris, juillet 1942 : Sarah,une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible. Paris, mai 2020 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah et sa vie changera à jamais".

(extrait de la 4ème de couverture).

2

 

Livres x 3

 

Et puis j'ai lu cet autre roman de Françoise BOURDON - "La Figuière en héritage".

La trajectoire d'une enfant abandonnée à sa naissance dans un "tour d'abandon" d'un hospice lyonnais, au milieu du XIXème siècle ; elle débute sa vie en Haute-Ardèche où immédiatement sa condition de "fille de nulle part" lui est jetée à la figure. Sauvée de cet enfer, elle découvre une famille aimante dans le Vaucluse, avant de s'installer à la Figuière, grande maison bourgeoise donnant sur le Ventoux. Mais cette installation dans cette belle maison passe par un mariage. Pourra-t-elle de cette façon oublier sa condition d'enfant de l'Assistance ?

J'ai beaucoup aimé ce roman car comme tous ceux de cet auteur, il nous instruit sur les métiers d'autrefois, la façon de vivre et d'évoluer au sein de la famille, de la société du XIXème siècle. Du cartonnage à la fabrication de l'absinthe, c'est un monde de ténacité et de défis qui nous est raconté ici.

3

Deux beaux moments de lecture.

separateur-texte

Je participe bien sûr à la prochaine collection de Cathy, qui nous propose le thème des lavoirs et/ou fontaines. J'ai fait les deux !
Voici donc le lavoir - fontaine d'Artonne (Puy-de-Dôme) et un des lavoirs de Pontrieux (Côtes d'Armor).

4

5

Nous retrouverons l'ensemble des participations lundi sur le blog de Cathy - "Au gré de mes balades".

separateur-texte

Quelques bricolages m'ont un peu occupée. J'avais déjà refait l'assise d'une chaise ancienne qui au départ était paillée. Mais le tissu choisi ne me convenait pas vraiment et le rembourrage n'était pas top ! Du coup j'ai tout défait et tout refait avec un autre tissu ; cette chaise étant destinée à la pièce bibliothèque, je trouve qu'elle est ainsi mieux habillée !

6

 

Et je ne pouvais pas laisser mes tissus dans m'occuper d'eux, mais  là pas besoin de machine à coudre, tout est fait à la main puisqu'il s'agissait de confectionner un certain nombre de "yoyos" afin d'en faire une couronne de printemps. Voilà qui est fait, je les ai agrémentés de perles blanches pour une allure plus féminine. J'aime bien le rendu final.

7

 separateur-texte

Quelques gourmandises à présent avec une belle flognarde (pommes que j'ai laissées s'imbiber d'alcool de coings), un régal.

8

 

Et une nouveelle recette du livre de Jamie OLIVER - "Poêlée de chipolatas et de pommes". A refaire, c'était très bon et original, même si nous avons remplacé les panais par des fonds d'artichauts et le miel par du sirop d'érable.

9

 

Et nous avons testé la recette offerte par Lylou sur son blog "Lylou Anne Collection" : Tagliatelles au boudin blanc et girolles. Là aussi, une recette que je vous recommande, cet accompagnement sublime les pâtes fraîches.

10

separateur-texte

Et maintenant je vous emmène dans un village de caractère, Artonne, situé au nord de Riom dans le Puy-de-Dôme. De gros travaux ont été faits ces dernières années pour embellir ce village, c'est réussi.

11

12

13

14

15

16

17

separateur-texte

Le printemps s'annonce bien, notre abricotier qui a fleuri il y a plus d'un mois déjà en est à se pourvoir de ses feuilles ; chez notre voisin immédiat c'est le noisetier qui nous a offert une magnifique floraison blanche, un régal de bonnes odeurs.

19

18

separateur-texte

Le mois de mars est bien égal à sa réputation avec ses giboulées, ses vents froids et ses ciels plus gris que bleus, bref ce n'est pas le mois que je préfère, même s'il annonce de belles journées, la luminosité n'est pas toujours au rendez-vous.

Prenez toujours bien soin de vous et de vos proches, des jours meilleurs viendront où nous pourrons retrouver les restaurants, les salles de spectacle, les lieux d'exposition, les foires et animations de nos villes et villages, si nous nous y mettons tous, cela marchera, c'est sûr !

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.

Posté par Mireille_63 à 17:54 - Commentaires [34] - Permalien [#]

04 mars 2021

Mes riens de début mars.

Bonjour à toutes et à tous.

Si je ne peux profiter du coucher du soleil depuis ma cour, j'ai le bonheur de recevoir des photos d'Angleterre avec de bien belles couleurs.

1_Milton-Keynes

(photos personnelles by Bérengère).

separateur-texte

 Ma dernière lecture est un ouvrage de Jean-Paul Dubois, une histoire de famille entre le Danemark, la France et le Canada. Comment un jeune homme qui a du mal à trouver sa place entre un père pasteur et une mère post-soixante-huitarde, se retrouve en prison à Montréal, d'où il nous raconte le "pourquoi du comment". Une belle écriture, de l'humour comme j'aime, je vous le recommande.

2_Dubois_Tous les hommes

 separateur-texte

Pour sa prochaine collection, Cathy nous a proposé le thème des enseignes.
Je lui ai soumis deux photos, l'une faite à Londres devant le célèbre magasin LIBERTY et la seconde à Piriac-sur-Mer en Loire Atlantique.

3_Cathy_Londres

4_Cathy_Piriac

 Vous retrouverez toutes les participations sur le blog de Cathy, "Au gré de mes balades", dès lundi prochain.

separateur-texte

Côté gourmandises, j'ai fait mes traditionnelles bugnes pour mardi gras (avec un peu de retard, certes), selon la recette que m'avait donnée Maman. Elles fondent dans la bouche, c'est juste des merveilles à croquer !

5_Bugnes

 separateur-texte

Quelques ouvrages sorties de mes mains, tout d'abord un bonnet tout simple, agrémenté d'un pompon offert par ma fille. Ce bonnet est très chaud, mais il sera désormais utilisé l'hiver prochain !

6_Bonnet

Et puis un ouvrage qui m'a pris du temps, du moins beaucoup de temps de réflexion car je ne savais pas trop comment m'y prendre.

J'avais dans mes stocks de tissus, de grandes images, reproduction d'anciennes, imprimées sur fond rouge, mais que je ne savais pas comment utiliser. Il m'est venue l'idée d'en fabriquer un livre en tissu pour enfant.

J'ai ressorti un autre tissu avec des impressions enfantines, de la ouatine et de la vlieseline.

J'ai inséré de la ouatine entre les pages de couverture devant et dos et de la vlieseline entre chaque page du livre. Voici ce que cela donne.

Livre fermé, page de couverture.

7_Livre couverture devant

 Pages 1 à 4.

8_Livre page1&2

 Pages 5 à 8.

9_Livre page3&4

 Pages 9 à 12.

10_Livre page5&6

Pages 13 à 16 (3ème de couverture)

 11_Livre page7&8

 Dos du livre (4ème de couverture).

12_Livre couverture dos

 J'avais peur qu'il ne soit trop épais, mais au final il ne fait que trois centimètres d'épaisseur pour un format A4. Je suis assez satisfaite du résultat. Mes images sur tissu ont trouvé une belle utilisation.

separateur-texte

Je poursuis mes petites sorties autour de chez nous, et me voici dans le petit village de Prompsat, dans les Combrailles, au nord-ouest du département du Puy-de-Dôme.

13_Prompsat_église0

 L'église Saint-Martin n'a pas une architecture extraordinaire (à mon humble avis), mais j'ai eu la chance de la trouver ouverte et j'ai été agréablement surprise de découvrir son intérieur, dont je vous propose quelques extraits.

14_Prompsat_église1

15_Prompsat_église2

Une grande fontaine, en eau, nouvellement rénovée.

16_Prompsat_fontaine

 Un insolite hommage aux combattants de la guerre 1939-1945.

17_Prompsat_8mai45

Quelques images au cours de ma balade dans ce village.

 18_Prompsat_vues

19_Prompsat_vues1

separateur-texte

Il n'y a pas que les cygnes qui sont abordables à Milton-Keynes, il y a aussi les moutons, heureux de sortir de leur bergerie, après les pluies et les inondations.

20_Milton-Keynes moutons

(Photos personnelles by Bérengère).

separateur-texte

Et voilà, je vous rends votre liberté après ce peut-être trop long billet !

Merci à celles qui osent poster un commentaire au bas de ces lignes, c'est devenu rare, j'ai du mal à comprendre pourquoi des personnes s'abonnent à des publications, mais il en est désormais ainsi. Personnellement ce n'est pas ainsi que je fonctionne, mais heureusement que nous sommes tous différents !

Prenez bien soin de vous, n'oubliez pas le "je t'aime", c'est si important, bien plus que les fêtes que l'on nous impose à tout bout de champ.

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.

Posté par Mireille_63 à 16:19 - Commentaires [35] - Permalien [#]

21 février 2021

Quoi de neuf en février ?

Bonjour à toutes et à tous.

Si les températures sont à présent presque printanières, il n'en n'a pas été de même la semaine dernière chez nous et ailleurs. Voici quelques images d'Angleterre où après la crue d'une rivière, le froid s'est imposé.

1_Milton-Keynes

(photos by Bérengère & George).

separateur-texte

 Il y a longtemps que je ne vous ai parlé de mes lectures. J'ai beaucoup lu en 2020 et en fin d'année j'ai levé un peu le pied. Cependant ma PAL (pile à lire) s'est rappelée à moi et c'est reparti.

2_Adrien Borne_Mémoire de soie

Un premier roman signé Adrien BORNE. 

"Ce 9 juin 1936, Emile a vingt ans et il part pour son service militaire. C'est la première fois qu'il quitte la magnanerie où étaient élevés les vers à soie jusqu'à la fin de la guerre. Pourtant, rien ne vient bousculer les habitudes de ses parents. Il y a juste ce livret de famille, glissé au fond de son sac avant qu'il ne prenne le car pour Montélimar. A l'intérieur, deux prénoms. Celui de sa mère, Suzanne, et un autre, Baptistin. Ce n'est pas son père, alors qui est-ce ? Pour comprendre, il faut dévider le cocon et tirer le fil, jusqu'au premier acte de cette malédiction familiale." 

L'écriture est sèche, essentielle, comme les conversations, il n'y a pas de superflu dans ce texte, mais j'ai beaucoup aimé ces personnalités avec leurs forces et leurs faiblesses qu'il ne fallait pas montrer mais enfouir au fond des mémoires.

separateur-texte

La machine à coudre a pas mal oeuvré ces derniers jours. Sur ma lancée des couvertures de cahiers, j'ai surpris Babeth en lui confectionnant ce petit présent, juste pour faire  plaisir suite à son commentaire sur mon dernier billet.

3_Carnet Babeth

 Ensuite  j'ai confectionné une petite couverture pour un autre carnet, plus petit, que je transporte dans mon sac.

4_Carnet rose

 La machine à coudre étant en grande forme, j'ai réalisé deux petits coussins "maison" et je me suis fait plaisir à couper dans mes petits restes de tissus.

5_Maison tissu1

6_Maison tissu2

 Et dans la continuité de l'idée, des petits poissons sont nés, ils agrémenteront la décoration de Pâques.

7_Poissons tissus

 separateur-texte

Une gourmandise préparée par l'Homme : Souris d'agneau et chou romanesco - Un délice.

8_Souris agneau choux romanesko

 separateur-texte

Chez Cathy, il s'agit de collectionner "les fenêtres". C'est un sujet inépuisable, d'autant qu'elle nous laisse liberté totale. J'ai choisi la première fenêtre dans la ville de Shrewsbury en Angleterre et la seconde dans le village de Saint-Jean-de-Cole en Dordogne. Je trouve une certaine similitude entre ces deux photos.

9_Cathy_Shrewsbury_Angleterre

10_Cathy_St Jean de Côle_Dordogne

Vous retrouverez toutes les participations sur son blog dès lundi.

separateur-texte

De son côté, Lylou nous a proposé un thème pour ce mois de février : l'heure du thé (ou café ou chocolat, selon les goûts). J'ai profité d'un petit saupoudrage de neige pour présenter mon "tea time" sur la terrasse !

11_Lylou_Instant thé

Vous retrouverez toutes les participations sur son blog en fin de mois.

separateur-texte

Un temps radouci, un soleil encourageant et me voilà repartie à la découverte des petits villages des Combrailles (nort-ouest du département du Puy-de-Dôme). Un premier arrêt dans le village de Rouzat (source de l'eau minérale naturelle Rozana). Là m'attendait un magnifique lavoir, totalement rénové, en bordure de route, juste à côté d'une jolie fontaine. 

12_Rouzat fontaine

13_Rouzat lavoir1

14_Rouzat lavoir2

Et pour terminer, car je crois que je suis un peu "longue" aujourd'hui, un beau portail et la vue sur le village de Beauregard-Vendon et au loin la plaine de la Limagne.

15_Portail & vue sur Beauregard Vendon

separateur-texte

Je vous laisse retrouver vos occupations ou aller découvrir d'autres publications en vous remerciant de votre passage.

Dans un mois le printemps sera là, espérons que l'hiver n'aura pas d'autres envies de froid ou de pluies et que de belles journées sont à venir. Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez. J'ai une pensée toute particulière pour Sylvie qui vient de perdre sa Maman, la pandémie nous touche tous, de près ou de loin, c'est terrible.

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.

Posté par Mireille_63 à 00:01 - Commentaires [27] - Permalien [#]

10 février 2021

Couture, déco, balade, mes riens !

Bonjour à toutes et à tous.

Un petit tour en Angleterre pour débuter avec ces images de Bérengère, une belle rencontre au moment de sa pause déjeuner.

1_Milton-Keynes

separateur-texte

 Et si nous restions en Angleterre ? C'est ce que je vous propose avec ma participation aux Collections de Cathy. Sa proposition portait sur les commerces d'autrefois, en activité ou fermés. J'ai donc choisi de mixer les deux idées avec ce village musée "Black Country Living Museum" - Dudley en Angleterre (près de Birmingham).

2_Cathy_Dudley_Angleterre 1

3_Cathy_Dudley_Angleterre 2

Une belle façon de faire vivre boutiques, artisans et commerçants à travers un village musée. Nous y avons passé une journée entière lors de l'un de nos voyages outre-Manche, belle découverte je vous l'assure !

Vous retrouvez toutes les participations à cette belle collection chez Cathy, sur son blog "Au gré de mes balades".

separateur-texte

Un peu de travail manuel à partir d'une idée vue sur les pages Pinterest. Ce n'est pas mon univers habituel et donc j'ai voulu me lancer ce défi. Je vous montre et vous explique un peu après. Voici mes couronnes de coeurs !

4_Couronne coeurs_1

5_Couronne coeurs_2

6_Couronne coeurs_3

7_Couronne coeurs_4

La personne qui propose ce tuto utilise beaucoup la colle, notamment pour le ruban pompon autour des coeurs. Personnellement j'ai préféré coudre, c'est plus long, mais on maîtrise mieux et c'est plus net, enfin c'est mon idée. Par contre les perles sont collées, de même que les coeurs les uns sur les autres.

Alors qu'en pensez-vous et dites moi lequel vous préférez, saumon ou rouge ?

separateur-texte

Je me suis fait plaisir côté déco avec ces deux poupées anciennes, poupées Kokeshi, que je trouve charmantes et touchantes.

8_Poupées Kokeshi

 Les "kokeshi" ont été créées par les artisans du bois dans le nord de Honshu (la plus grande île du Japon) dans la deuxième moitié du XIXème siècle. Au début de leur création ces poupées étaient des jouets pour les enfants, ensuite elles sont devenues des souvenirs pour les touristes. Leur production s'est, de fait, diversifiée en terme de taille, de forme et de décoration. Le mot "kokeshi" date de 1940 pour nommer ces poupées, quelque soit leur lieu de production.

separateur-texte

Côté gourmandise, j'ai fait des muffins aux pommes et fromage blanc ; ils étaient très moelleux, un régal.

9_Muffins pommes

 separateur-texte

Une balade en centre ville de Riom la semaine dernière (il faut bien marcher un peu) et le nez en l'air pour voir ce que je n'avais encore pas vu ou pas remarqué ; voici quelques images de ces détails qui donnent sa personnalité à la ville.

10_Riom_détails

11_Riom_fenêtres

12_Riom_ornement porte

13_Riom_portes

separateur-texte

Encore une fois les arbres m'ont inspirée, c'était lors d'une autre balade dans le quartier. Je sors seule, alors j'essaie de trouver une motivation à ces sorties.

14_Arbres

 separateur-texte

J'espère que la morosité ambiante ne vous atteint pas. Il est bien difficile pour les jeunes d'avoir des repères, de bâtir un avenir, il est compliqué pour les familles de s'organiser avec toutes les restrictions qui sont imposées, les commerçants sont en majorité condamnés en faveur des grandes surfaces, ce que je trouve totalement injustifié (fermer les petits commerces d'une galerie marchande et laisser ouvert le supermarché qui y est implanté ? je ne comprends pas). Et puis toutes ces fraudes, toutes ces personnes malhonnêtes qui profitent des aides en place pour récupérer de l'argent, nous allons devoir rembourser tout cela dans les années à venir ! Cette situation m'attriste, m'angoisse même et je me sens totalement impuissante.

Au delà de toutes ces préoccupations, je vous souhaite de beaux moments, sous la neige ou pas, mais avec ceux que vous aimez.

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.

Posté par Mireille_63 à 15:39 - Commentaires [29] - Permalien [#]

29 janvier 2021

Janvier se termine déjà.

Bonjour à toutes et à tous.

Débutons par un petit tour en Angleterre, avec ces images de Bérengère, un petit écureuil peu craintif et le soleil noyé dans de belles teintes.

1_Campagne anglaise

 separateur-texte

Une petite balade dans mon quartier et la rencontre avec un arbre magique ; de drôles de créatures ont pris place dans son tronc, peut-être pour être à l'abri du vent !

2_Arbre magique

 separateur-texte

En 2017, j'avais cousu une couverture pour mon petit carnet d'idées et de notes.

3_Carnet 2017

Cette année je suis partie sur la même inspiration, toujours avec du drap ancien et quelques appliques de résidus de mes tissus, un peu de cuir pour y inscrire la date ; et voici mon agenda et journal personnel 2021 avec une couverture totalement personnalisée.

4_Carnet perso

5_Carnet perso

 separateur-texte

Pour son premier thème de l'année 2021, Lylou nous propose "La musique".
Nous ne sommes pas musiciens à la maison, mais je me suis souvenue de mon harmonica d'enfant, récupéré chez Maman.
J'ai donc fait une petite présentation pour le thème de Lylou.

6_Lylou_musique

separateur-texte

Quelques gourmandises sont passées par nos assiettes, l'Homme nous a fait (surtout pour moi car j'aime beaucoup) une belle brioche aux pralines. Un régal bien sûr !

7_Brioche pralines

 Et puis nous avons testé la recette proposée par Nicole, "Cocotte poulet, artichauts, sauce tomate"Pas de déception, ce plat est simple, mais délicieux.

8_Gratin artichauts poulet

separateur-texte

Le cadeau de Noël de l'Homme s'étant perdu dans l'immensité des envois de la fin d'année (pourtant expédié depuis Bordeaux vers le 15 novembre), j'ai cherché un remplaçant, d'ailleurs bien plus joli que le premier choix. Voici donc le "bout de canapé" offert, une portion du tronc d'un chêne, bien campé sur ses trois pieds en chêne aussi.

9_Bout canapé

 Et le hasard faisant bien les choses, ce petit meuble était vendu dans le département voisin, l'Allier, à quelques 40 kilomètres de la maison, à peine. En allant donc le récupérer, j'ai découvert un joli lavoir dans le village de Naves.

10_Lavoir Naves

11_Lavoir Naves

 Et comme une partie de notre route longeait la rivière La Sioule, nous avons eu l'occasion de passer sous deux beaux viaducs, construits en 1869 par monsieur EIFFEL, lors de la création de la ligne de Chemin de Fer "Commentry - Gannat".

Le viaduc de Neuvial - sur la commune de Mazerier.

12_Viaduc de Neuvial

 13_Viaduc de Neuvial

 Le viaduc de Rouzat, sur la commune de Bègues.

14_Viaduc de Rouzat

15_Viaduc de Rouzat

separateur-texte

Avant de vous quitter, je vous offre ce beau lever de soleil, c'était le 20 janvier.

16_Soleil_20 janv

Merci de vos messages suite à ma décision de ne plus publier à date et heure fixe, comme je le faisais les années passées. Aujourd'hui, je me sens libre vis-à-vis de ce blog, de vous montrer quelques images lorsque l'envie est là !

Que les jours à venir vous soient beaux et doux, à l'abri des virus et avec de bonnes nouvelles de vos proches et amis.

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.

Posté par Mireille_63 à 16:40 - Commentaires [27] - Permalien [#]