Bonjour à toutes et à tous.

Chaque samedi matin, ou presque, nous allons au marché de Riom pour faire le plein auprès des producteurs locaux que nos avons appris à connaître et à apprécier, vous nous suivez ?

Halle1

Le bâtiment a été entièrement restauré et ré-aménagé à l'extérieur comme à l'intérieur, en lui conservant toute son architecture d'origine.

Halle2

Halle3

 Allons maintenant à la rencontre de nos principaux fournisseurs.

Marché1

Marché2

Marché3

 Les fromages de chèvres sont pour moi un régal !

Marché4

Marché5

 Les pâtes fraîches aromatisées aux légumes offrent un large choix.

Marché6

 Et coup de coeur pour cet autre fromager, l'homme qui m'a tant fournie en paniers à beurre !

Marché8

Marché7

 Thés et cafés que l'on peut aussi déguster sur place.

Marché9

Notre panier est plein... nous rentrons à la maison !

==//==//==

Cet été j'ai décidé de rénover mes deux chaises anciennes qui étaient paillées mais qui se déplumaient tous les jours davantage. 

C'est parti pour cette transformation.

Chaise0

 La mise à nu a été la partie la plus simple, mais la plus poussiéreuse aussi.

Chaise1

 Ensuite j'ai découpé les deux nouvelles assises en bois après avoir fait un gabarit en papier.

Chaise2

 Puis garnissage et pose d'un tissu d'ameublement et d'une toile de coton blanche en dessous pour une meilleure finition.

Chaise4

Chaise9

Chaise13

C'est plus élégant, non !

==//==//==

Le mois dernier Bérengère et George ont voulu faire un tour aux Puces des Salins à Clermont.

Voici ce que j'ai rapporté, jamais vu avant dans cette teinte !

Pique cierge1

 Il a remplacé l'ancien pour présenter ma petite collection de vieux ciseaux, je trouve qu'il les met mieux en valeur.

Pique cierge2

 Je fais une parenthèse sur les Puces des Salins à Clermont. Je n'y étais pas allée depuis de nombreux mois et j'ai été très stupéfaite de leur changement.

Les vrais brocanteurs ont fui les lieux, remplacés par des étalages à l'infini de fripes à même le sol que les vendeurs abandonnent sur place une fois le marché terminé, laissant le personnel municipal tout ramasser et mettre à la benne...  preuve qu'ils n'ont pas payé ces vêtements, les ayant volés dans les cabanes mises à disposition par les associations humanitaires. C'est juste écoeurant !

Si certains marchands font de la résistance, ils sont presque l'exception et ce marché en a perdu son âme et son intérêt, ce que je regrette beaucoup.

==//==//==

Merci de vos passages, bien nombreux depuis la rentrée, cela me touche beaucoup.

A bientôt, je vous embrasse. Mireille.